Les promoteurs

 

Gudrun Ledegen

Maître de Conférences en Sciences du Langage à l’Université de la Réunion

Ses recherches en linguistique et sociolinguistique au sein du LCF, Langues, textes et communication dans les espaces créolophones et francophones (UMR 8143 du CNRS), portent sur la variation du français parlé dans son aspect syntaxique et phonétique, et sur le contact de langue créole-français, entre autres dans les « parlers jeunes » réunionnais ; elle a élaboré une base de données orales, Valirun (Variétés Linguistiques de la Réunion), sous l’égide de Pr. M. Francard et son équipe Valibel (Variétés Linguistiques de Belgique) de l’Université de Louvain.

Bordal, G. & Ledegen, G., « Le français de la Réunion : lexique, morphosyntaxe, alternance codique et prononciation », Bulletin PFC n° 7 ‘PFC: enjeux descriptifs, théoriques et didactiques 2007’, http://www.projet-pfc.net.

Ledegen, G., & Léglise, I., 2007, « Variations syntaxiques dans le français parlé par des adolescents en Guyane et à la Réunion», dans Lambert, P., Millet, A., Rispail, M. et Trimaille, C. (Eds), Variations au cœur et aux marges de la sociolinguistique. Mélanges offerts à Jacqueline Billiez, pp. 95-106.

Ledegen, G., en collaboration avec Richard, M., 2007, « « jv me prendre un bois monumental the wood of the century g di ». Langues en contact dans quatre corpus oraux et écrits « ordinaires » à la Réunion », Glottopol, n° 10, « Regards sur l’internet, dans ses dimensions langagières. Penser les continuités et discontinuités », pp. 86-100.

Ledegen, G., 2007, « Inventaire des particularités morpho-syntaxiques du français régional de la Réunion : interférences, « régionalismes grammaticaux » ou français « ordinaire » tout court ? », Le français en Afrique, Revue du Réseau des Observatoires  du Français Contemporain en Afrique, n° 22, pp.319-330.

 

 


Présentation du projet sms4science à la Réunion

 

Le terrain réunionnais révèlera ainsi des particularités insoupçonnées :

- La variation linguistique en français et en créole réunionnais : en prononciation (bone ané ma sinoize), en vocabulaire (Jvien pacé tacaz mé yavépa 2lumiér danta chambr) etc.;

- L’extraordinaire variation graphique des langues en présence :  kfrine pour cafrine, ‘copine’ ; T g ma 1ère heur 2 conduite a 18h, auj !, ‘té, j’ai eu ma première heure de conduite à 18h aujourd’hui’ ; miaou pour mi aim aou, ‘je t’aime’ ;

- L’alternance et l’imbrication des langues (créole, français, anglais, …) : Mi prefer travaille mon caz! Vs pouvé vnir si ca vou di sinon see you aswar ; Dear sista! Wher are y? Put1 pour moi c bon chui en vacance!! Explosion 2 joie! T a la faculty? Free ? 

 

French  

Le saviez-vous ?

LaReunion4science fait partie du projet international sms4science. Ce projet vise à collecter des SMS dans le monde entier.